Semaine de prévention et de dépistage des cancers de la peau : comment réduire les risques ?

Temps de lecture 3 min

À l’occasion de la semaine consacrée à la prévention et au dépistage des cancers de la peau, Mutuelle Bleue revient sur l’importance de certains gestes à adopter.

Du 13 au 17 juin , c’est la 24ème édition de la Semaine de Prévention et de Sensibilisation au Dépistage ciblé des Cancers de la Peau (https://dermatos.fr/sauversapeau/). Organisée par le Syndicat National des Dermatologues Vénéréologues (SNDV) et l’Institut National du Cancer (INCa), elle vise à prévenir et à détecter au plus tôt les cancers de la peau. Selon Santé Publique France, environ 80 000 cancers de la peau sont diagnostiqués chaque année. 

Comment s’organise cette semaine ?

Durant cette semaine spéciale, des centaines de dermatologues assurent volontairement des consultations de dépistage anonymes et gratuites dans des centres dédiés. En parallèle, de nombreux messages de prévention sont adressés à l’ensemble de la population pour la sensibiliser aux risques liés à l’exposition aux UV. Qu’ils soient artificiels ou naturels, les rayons UV sont à l’origine de la majorité des cancers de la peau. 

Rayons UV et cancers, quel rapport ?

En entrant en contact avec la peau, les doses excessives d’UV agressent les cellules cutanées, pouvant engendrer des dommages irréversibles dans les gènes des cellules exposées. Parmi les principaux risques de cancers cutanés figurent les carcinomes, qui ont la forme d’un petit bouton ou d’une croûte blanche, et les mélanomes cutanés, des tumeurs malignes qui peuvent s’apparenter à des grains de beauté. Ce deuxième type de cancer est le plus dangereux. 

Comment prévenir les risques de développer un cancer de la peau ?

Pour réduire les risques de développer un cancer de la peau, plusieurs bonnes pratiques sont à adopter. Il est tout d’abord recommandé de privilégier l’ombre, et d’éviter de s’exposer au soleil au milieu de la journée (entre 12 et 16h) quand les rayons solaires sont les plus intenses. Pour se protéger des UV, il est également important de porter des vêtements limitant les parties découvertes du corps. Enfin, il est conseillé d’appliquer de la crème solaire haute protection sur les parties découvertes du corps, notamment le visage et le décolleté. Le bronzage artificiel (cabines UV) est quant à lui déconseillé.

Comment se déroule le dépistage du cancer de la peau ?

Le dépistage du cancer de la peau est très simple : le dermatologue réalise un examen visuel complet de la peau pour repérer les taches et grains de beauté pouvant faire penser à un cancer. À l’aide d’une loupe qui éclaire et grossit, il va pouvoir voir à travers la première épaisseur de l’épiderme. S’il identifie une lésion suspecte, il vous proposera de la surveiller, ou de la retirer puis de la faire analyser.

L’importance de l’auto-examen

En complément du dépistage du cancer de la peau, il est conseillé d’observer régulièrement sa peau, de face et de dos. En cas de présence importante de grains de beauté, la prise régulière de photos est recommandée pour pouvoir constater leur évolution.