La Téléconsultation médicale : une consultation médicale à distance

Temps de lecture 2 min

Une prestation supplémentaire pour les assurés santé Mutuelle Bleue*

Dans un contexte où il est difficile d’obtenir un rendez-vous médical dans les meilleurs délais, Mutuelle Bleue a renforcé la garantie de ses assurés santé en leur faisant profiter depuis le 1er janvier 2017 de la Téléconsultation médicale.

Que ce soit le matin, le midi, le soir ou dans la nuit, à domicile, au travail, en déplacement professionnel, en vacances, en France ou même à l’étranger, Mutuelle Bleue met à disposition de ses adhérents une consultation de médecine générale à distance**, accessible 24h/24 et 7j/7.

Comment ça marche ?

Lors de votre premier appel, un infirmier vous accompagne dans la création de votre dossier médical. Ainsi, lors des appels suivants, quelques questions suffiront pour accéder à votre dossier. Avant de vous orienter vers le médecin pour la consultation médicale, l’infirmier vous informe sur le procédé de télémédecine utilisé et recueille votre « consentement libre et éclairé » sur l’acte médical à réaliser. Un médecin de l’équipe, basé en France et inscrit à l’Ordre des Médecins, réalise la Téléconsultation médicale, avec vous, grâce à un interrogatoire médical :
• soit par téléphone
• soit par vidéo-conférence**

S’il le juge nécessaire, le médecin peut délivrer une ordonnance. Dans ce cas, il vous indiquera la démarche à suivre pour récupérer les médicaments auprès de la pharmacie de votre choix, partout en Union Européenne.

La Téléconsultation médicale est conforme à tous les critères de sécurité et de confidentialité exigés par la loi et fait l’objet d’un contrat avec l’Agence Régionale de Santé (ARS) compétente. Toutefois, elle ne se substitue ni au médecin-traitant, ni aux urgences, ni à une consultation spécialisée (notamment psychologique), ni aux consultations nécessitant un examen clinique ou des examens complémentaires spécialisés.

Qui peut en bénéficier ?

Tous les ayants droit inscrits sur votre contrat santé*, que vous l’ayez souscrit à titre individuel ou via votre entreprise, ont accès à cette prestation supplémentaire.

Article rédigé le . Mis à jour le