Comment renforcer votre système immunitaire à l’approche de l’hiver ?

Temps de lecture 4 min

La chute brutale des températures fragilise l’organisme qui est alors plus sensible aux virus. Pour renforcer votre système immunitaire et éviter d’attraper des angines, pharyngites, otites et rhumes, misez sur la vitamine C, l’échinacée, la propolis et l’extrait de pépins de pamplemousse !

1. L’extrait de pépin de pamplemousse : un antibiotique naturel

L’extrait de pépin de pamplemousse est un produit naturel miraculeux ! Il joue à la fois le rôle d’anti-inflammatoire et d’antibactérien et agit sur près de 800 souches de bactéries et de virus.

Cet antibiotique naturel s’utilise aussi bien comme traitement préventif qu’en traitement d’attaque contre :

  • La grippe
  • Les candidoses et autres mycoses
  • Le rhume
  • Les infections de la sphère ORL
  • La fatigue chronique
  • L’affaiblissement immunitaire
  • Les infections du système digestif
  • Les diarrhées
  • Les ulcères de l’estomac et du duodénum (il élimine la bactérie Helicobacter pylori)
  • Les maladies parasitaires
  • Les intoxications alimentaires
  • Les affections bronchiques
  • Le Candida albicans (un champignon microscopique présent sur les muqueuses, la peau et dans l’intestin)

Vous devez être vigilant sur la qualité du produit : il doit être sans additifs, sans alcool et sans conservateur, de préférence sous forme de liquide. Par ailleurs, vous devez vérifier qu’il s’agit bien de pépins de Citrus paradisi, le fruit du pomelo, qui sont utilisés dans la fabrication de l’extrait de pépin de pamplemousse.

2. La vitamine C : une protectrice du système immunitaire

Pour faire le plein de vitamine C, rien ne vaut les aliments naturels ! Vous en trouverez dans certains fruits et légumes comme la papaye, le kiwi, la mangue, l’orange et le poivron. La vitamine C est très efficace pour éviter les rhumes en cas d’activité sportive intense ou lors d’une exposition au froid, ainsi que chez les personnes sujettes au stress. Elle a un rôle protecteur et elle maintient la fonction immunitaire.

3. La propolis : un produit naturel contre les infections ORL

Pour lutter contre les rhumes, les pharyngites ou les extinctions de voix, les affections ORL ou une infection débutante, la propolis est miraculeuse. Ce produit naturel est récolté par les abeilles sur les bourgeons de conifères. Elles y ajoutent de la cire et leurs sécrétions salivaires pour s’en servir ensuite d’enduit pour tapisser leur ruche. Cette mixture les protège contre les agressions et les germes infectieux. La propolis est également efficace pour soulager le nez irrité par le rhume et permet d’éviter la surinfection grâce à son effet antiseptique.

La propolis est disponible à la vente dans les pharmacies, parapharmacies, boutiques bio et directement chez les apiculteurs. Vous devez suivre une cure de 20 à 30 jours, sous forme de gélules (dosées à 250 mg, 2 à 4 par jour) et de teinture mère (1 goutte le 1er jour, puis 2, puis 3… jusqu’au 14e jour, puis diminuer à nouveau la dose). Vous pouvez également la consommer sous forme de sachets de poudre, à raison de 50 mg par jour. Enfin, la propolis existe aussi en spray pour calmer le nez irrité ou la gorge. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien avant d’entamer une cure.

4. L’échinacée : une plante pour vaincre le rhume

Au fil des siècles, l’échinacée, qui ressemble à une marguerite rose, a été utilisée pour combattre les maux de l’hiver. Les Amérindiens, qui vivaient dans les grandes plaines américaines à l’est des Rocheuses, exploitaient déjà certaines espèces d’échinacées pour soigner les infections des voies respiratoires et les morsures de serpent. De 1916 à 1950, cette plante est même inscrite sur la liste des ingrédients pharmaceutiques du Formulaire national des Etats-Unis. Pourtant, au XXe siècle, l’échinacée est délaissée et remplacée par les antibiotiques de synthèse afin de traiter les infections.

Depuis cette époque, de nombreuses études cliniques ont démontré que l’échinacée était réellement efficace dans la prévention des affections ORL en général (angines, laryngites, etc.), des otites et des rhumes. Cette plante a la particularité de fortifier le système immunitaire.

L’échinacée se consomme sous différentes formes :

  • En capsules
  • En décoctions
  • En extrait fluide
  • En extrait de racine
  • En gélules
  • En infusions (1g de racine dans une tasse, 6 fois par jour)
  • En jus
  • En teinture mère

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), vous pouvez consommer 3g par jour d’échinacée. Vous en trouverez dans les magasins spécialisés et dans les boutiques bio.

Article rédigé le . Mis à jour le