ACTUALITÉ

Troubles veineux : 3 réflexes à adopter pour limiter les symptômes

bandeau

Une enquête de 2017, demandée par la Société Française de phlébologie, a démontré que 26 % des femmes de plus de 30 ans souffraient de maladie veineuse. 43 % d’entre elles ont des symptômes de jambes lourdes, impatiences, varices ou douleurs le soir. Trois astuces pour réduire ces troubles veineux.

La Société Française de phlébologie a constaté que l’insuffisance veineuse chronique et le développement de varices concernent un nombre important de femmes, et ce pour des raisons hormonales. Parmi elles, on compte 40 % de femmes de plus de 40 ans et 70 % de femmes de plus de 80 ans.

 Plusieurs facteurs de risque sont en cause :

- l’âge,

- le surpoids,

- l’hérédité,

- et le manque d’activité physique.

Si votre indice de masse corporelle (IMC) est inférieur à 27, vous avez 29 % de risque de développer des varices. A l’inverse, si votre IMC est supérieur ou égal à 27, ce taux grimpe à 39 %.

Contre les troubles veineux, vous pouvez modifier votre quotidien pour réduire vos symptômes et vos douleurs.

Faites de l'exercice

Rien d’étonnant dans ce conseil : pour stabiliser votre poids, activer votre système lymphatique et renforcer votre circulation sanguine, vous devez bouger. Le meilleur sport pour y arriver est le pédalage dans l’eau, également connu sous le nom d’aquabiking. D’autres activités sportives sont bénéfiques afin de stimuler la circulation veineuse et lymphatique comme le vélo, la natation, la marche et la corde à sauter. Autre astuce recommandée : appliquez un gel ou des jets d’eau fraîche sur vos jambes afin de soulager vos douleurs en fin de journée.

Choisissez des vêtements de compression

Afin d’améliorer les symptômes veineux, notamment lorsque vous prenez l’avion ou si vous travaillez de façon assise ou debout de manière prolongée, il est primordial de porter des bas, collants ou chaussettes de contention dans la journée. De nos jours, il existe une grande variété de produits, les fabricants ayant fait d’énormes progrès. N’hésitez pas à consulter votre médecin qui pourra vous en prescrire. Sachez que ce traitement est remboursé par l’Assurance maladie sur ordonnance. Enfin, évitez de mettre des vêtements trop serrés ou des talons de plus de 3cm.

Tester les cures de plantes

Disponibles sous forme de gouttes, d’ampoules ou de comprimés, plusieurs plantes peuvent être prises en cure sur plusieurs semaines pour améliorer naturellement le retour veineux. La phytothérapie aide ainsi à diminuer les symptômes de l’insuffisance veineuse.

Les plantes les plus efficaces sont :

- l’extrait de pépins de raisin,

- le fragon ou petit houx,

- le mélilot,

- le marronnier d’Inde,

- le cyprès,

- les feuilles de vigne rouge,

- et les feuilles d’hamamélis.

Il existe dans le commerce des boîtes qui associent plusieurs de ces plantes.

De plus, vous pouvez également consulter un phlébologue qui vous prescrira, si besoin, des médicaments veinotoniques.

Enfin, sachez que de nombreuses vitamines aident à maintenir une bonne santé vasculaire. Parmi elles, on trouve :

- les vitamines E et C,

- les oligoéléments, comme le sélénium (œufs, fruits de mer, viande) ou le manganèse (légumes, noix, mollusques, céréales, légumineuses),

- les caroténoïdes (tomates, patates douces, carottes),

- et les polyphénols (chocolat, thé, café, vin rouge).

 


TOUTES LES ACTU DU MOIS

Le 17/06/2019

Sport : l’aérobie améliorerait les capacités cognitives des adultes

Une récente étude menée par des chercheurs américains a prouvé que l’aérobie doperait les...


Le 13/06/2019

Pour la santé de votre cœur, adoptez un régime végétalien

De nombreux sportifs de haut niveau ont adopté un régime végétalien, de la championne de tennis...


Le 13/06/2019

Médecine douce : conseils d’une naturopathe pour reprendre le sport

Parce qu’il est parfois difficile de trouver la motivation, Marina Roussel, Naturopathe...


Le 03/06/2019

Prenez soin de votre peau

La peau est un capital à préserver au quotidien. Éviter les imperfections, la prémunir du...