ACTUALITÉ

Perte de poids : le fractionné serait plus efficace que l’entraînement continu d’intensité modérée

bandeau

Pour mener cette enquête, les chercheurs ont examiné 41 études portant sur 1115 personnes ayant participé à une analyse qualitative, ainsi que 36 recherches concernant 1012 individus pour une méta-analyse. Tous ces travaux ont comparé, directement ou indirectement, pendant au moins quatre semaines, les entraînements sportifs fractionnés aux exercices physiques continus d’intensité modérée.

Leurs résultats, dévoilés en ligne le 15 février 2019 par le British Journal of Sports Medicine, ont indiqué que les deux types d’entraînements diminuaient le poids global des sujets, ainsi que le pourcentage de graisse corporelle et ce quelque soit le genre et le poids des participants en début d’étude.

Toutefois, l’équipe scientifique a remarqué que le fractionné avait un rôle plus important dans la perte de poids, à l’inverse d’un effort continu d’intensité modérée.

En outre, le fractionné offrait une réduction de poids supérieure de 28,5 %.

Ceux qui pratiquaient du fractionné intégrant du sprint affichaient un résultat encore plus important sur la perte de poids.

L’étude a souligné que d’autres facteurs pouvaient avoir une influence positive sur les effets du fractionné, en particulier chez les moins de 30 ans :

- les personnes qui faisaient de la marche ou de la course,

- et les personnes qui suivaient un programme d’entraînement de plus de 12 semaines.

Faire du sport oui, mais moins longtemps

Les auteurs de l’étude ont indiqué qu’il était quasiment impossible de suivre les recommandations régulièrement émises pour stabiliser un poids, à savoir une heure minimum d’exercice par jour, soit 420 minutes ou plus par semaine. Cela est notamment dû aux contraintes de temps de la plupart des gens.

Ainsi, le fractionné apparaît comme étant la meilleure solution pour faire du sport et gagner du temps.

En effet, le fractionné est une série d’exercices rapides de forte intensité, qui intègrent toutefois des plages régulières de repos. En le pratiquant, vous pourrez affiner votre silhouette en un minimum de temps.

Néanmoins, cela n’est pas sans risque. Les auteurs de l’enquête préviennent les sportifs que le fractionné peut être dangereux. « Il est important d’être conscient des risques possibles et des mises en garde associées à des entraînements de plus forte intensité », précisent-ils. « Par exemple, ils pourraient augmenter le risque de blessure et imposer un stress cardiovasculaire plus important. »

Les types les plus fréquents de fractionné sont les entraînements appelés « high intensity interval training » (HIIT). Ces derniers sont particulièrement appréciés chez les sportifs car ils associent des exercices très variés, tout comme le fractionné plus centré sur la course (sprint, marche rapide, etc.) et le cyclisme.

 


TOUTES LES ACTU DU MOIS

Le 17/06/2019

Sport : l’aérobie améliorerait les capacités cognitives des adultes

Une récente étude menée par des chercheurs américains a prouvé que l’aérobie doperait les...


Le 13/06/2019

Pour la santé de votre cœur, adoptez un régime végétalien

De nombreux sportifs de haut niveau ont adopté un régime végétalien, de la championne de tennis...


Le 13/06/2019

Médecine douce : conseils d’une naturopathe pour reprendre le sport

Parce qu’il est parfois difficile de trouver la motivation, Marina Roussel, Naturopathe...


Le 03/06/2019

Troubles veineux : 3 réflexes à adopter pour limiter les symptômes

Une enquête de 2017, demandée par la Société Française de phlébologie, a démontré que 26 % des...