ACTUALITÉ

Nutrition : les bienfaits des smoothies aux plantes sauvages

Bandeau Smoothies

Envie de faire une cure détox avant la rentrée ? Suivez les recettes de smoothies de Gabriele Leonie Bräutigam, une guide en plantes sauvages et conférencière allemande, qui dévoile les bienfaits de ces végétaux dans son ouvrage « Smoothies verts aux plantes sauvages ».

Le saviez-vous ? « Il y a 23 % plus de chlorophylle, de minéraux et de vitamines dans les plantes sauvages que dans les légumes ou la salade », explique Gabriele Leonie Bräutigam. « Dans les smoothies, les plantes développent toutes leurs propriétés qui sont très rapidement assimilables par l’organisme, surtout le matin », ajoute-t-elle.

C’est pourquoi, cette spécialiste en nutrition et phytothérapie propose un programme de remise en forme végétale et un véritable voyage gourmand dans son livre « Smoothies verts aux plantes sauvages » (Editions Medicis).

Elle y dévoile des recettes de boissons détox, anti-âge et énergisantes, faciles à réaliser et bonnes pour la santé. A travers ce guide, vous découvrirez les bienfaits de ces smoothies qui associent fruits, légumes et plantes sauvages.

Découvrez 5 recettes à réaliser chez vous pour une cure détox et une rentrée au top de la forme !

1. Smoothie au galinsoga : améliore le système digestif

Le galinsoga est une plante sauvage originaire de Colombie, importée ensuite en Europe. Concentrée en fer, elle est réputée pour ses vertus digestives. En outre, elle apaise les intestins, le foie et les maux d’estomac. Ce sont ses tiges qui se consomment en smoothie. Vous pouvez les récolter d’octobre à avril. Le galinsoga aime particulièrement les sols argileux et riches. Vous le cultiverez sans problème dans votre jardin.

Recette désaltérante riche en fer (600 ml) :

   • 1 poignée de galinsoga,

   • ½ melon,

   • 1 poignée de blettes (environ 4 feuilles avec leur tige),

   • 0,2 litres d’eau,

   • 1 poignée de glace pilée.

Lavez et enlevez les feuilles des branches de galinsoga, ainsi que les parties dures des feuilles de blettes. Coupez-les en gros morceaux. Epluchez le melon et coupez-le en gros morceaux également. Mixez ensuite le tout durant 30 secondes à l’aide d’un blender puissant, avec l’eau et la glace. Si vous possédez un mixeur de cuisine standard, mixez le tout pendant 2 minutes, sans les pépins de melon.

2. Smoothie à la pâquerette : contre les rhumes

La pâquerette est l’ennemie jurée des rhumes ! En plus de stimuler le métabolisme, elle libère les muqueuses. Vous pouvez la consommer toute l’année et vous la trouverez partout : dans votre jardin, dans les parcs et dans les prairies. En prime, sachez que ses fleurs et ses feuilles sont comestibles, offrant un goût de camomille et de mâche particulièrement agréable.

Recette pour affronter l’hiver (500 ml) :

   • 2 poignées de cresson de fontaine, d’égopode, de plantain lancéolé et de pâquerettes,

   • 1 pomme,

   • ½ pamplemousse,

   • ¼ de laitue lollo-bionda,

   • 0,1 litre d’eau,

   • et 1 poignée de glace pilée.

Mixez le tout durant 30 secondes dans un blender ou 2 minutes à l’aide d’un mixeur classique.

3. Smoothie à l’égopode : booste l’organisme

L’égopode est considérée comme un super-aliment ! Cette plante qui a le goût de carotte et de persil en bouche, légèrement épicée, est riche en :

   • vitamine A,

   • fer,

   • minéraux,

   • et oligoéléments (calcium, magnésium et potassium).

L’égopode se cueille d’avril à octobre. Vous la trouverez de préférence dans les sols humides et ombragés. Ses fleurs et ses fruits peuvent être consommés, notamment dans vos salades composées.

Recette pour se remettre d’un lendemain de fête (500 ml) :

   • 1 poignée d’égopode,

   • 5 feuilles de menthe,

   • 2 bananes,

   • 0,25 litres d’eau,

   • et 3 à 4 glaçons.

Mixez l’ensemble pendant 30 secondes dans un blender ou durant 2 minutes avec un mixeur classique.

4. Smoothie à la luzerne : protège le système cardiovasculaire

La luzerne, connue également sous son nom arabe « Alfalfa » (« bonne nourriture ») porte bien son nom. Cette plante, quand les pousses sont encore jeunes, possède de nombreuses vertus ! Grâce aux protéines et à la vitamine K qu’elle contient, la luzerne agit directement sur votre système cardiovasculaire et active la régénération de vos cellules. En plus, elle a un goût de petit pois très agréable. Elle se cueille de mai à septembre. La luzerne est reconnaissable à la couleur violette de ses feuilles et de ses fleurs.

Recette revitalisante pour le corps (400 ml) :

   • 1 poignée de luzerne,

   • 1 orange,

   • ½ melon,

   • 2 à 3 feuilles de laitue lollo-bionda, de salade feuille de chêne ou de laitue romaine,

   • 0,1 litre d’eau,

   • et 1 poignée de glace pilée.

Lavez puis mixez le tout 30 secondes dans votre blender ou 2 minutes avec votre mixeur classique.

5. Smoothie à l’armoise : renforce les défenses immunitaires

L’armoise a des pouvoirs fortifiants. Elle tonifie l’organisme et renforce les défenses immunitaires. Sa touche d’amertume apporte un plus aux plats. Vous la trouverez en bordure de chemins ou de prés. Sachez que ses feuilles se cueillent en mai. Attention toutefois car l’armoise est contre-indiquée pour les femmes enceintes.

Recette pour tonifier l’organisme (500 ml) :

   • 1 grappe de fleurs d’armoise de 10 cm + 2 à 3 feuilles,

   • 15 baies d’aronia,

   • 1 banane,

   • 1 poire,

   • 1 poignée de laitue,

   • 0,25 litres d’eau,

   • et 1 poignée de glace pilée.

Mixez le tout 30 secondes dans un blender ou 2 minutes avec un mixeur classique. Lavez les feuilles d’armoise mais pas les fleurs, puis la laitue et les baies d’aronia. Mixez à nouveau l’ensemble : 30 secondes dans un blender ou 2 minutes avec un mixeur classique.

Cueillette et conservation : quelques règles à savoir

Avant de vous lancer dans la cueillette des plantes sauvages, il est bon de rappeler certaines règles. Par exemple, vous ne devez jamais manger des plantes sans avoir demandé l’avis d’un expert qui va vérifier qu’elles sont bien comestibles. Ne touchez surtout pas aux fleurs blanches car elles pourraient être confondues avec la cigüe, une plante hautement toxique.

En matière de conservation, vous pouvez stocker les plantes sauvages récoltées durant 5 jours. Rangez-les dans un sac de congélation au réfrigérateur avec un tissu humide. Vous pouvez aussi les congeler au printemps afin de les consommer en hiver !

« Smoothies verts aux plantes sauvages » de Gabriele Leonie Bräutigam, Editions Medicis, 19,90 €.


TOUTES LES ACTU DU MOIS

Le 23/09/2019

6 idées reçues sur la mémoire et la concentration

Comment booster votre mémoire et votre concentration ? Pour démêler le vrai du faux et appliquer...


Le 23/09/2019

Infarctus chez la femme : 4 conseils pour protéger votre cœur

Une étude menée en 2015 par l’association Ajila a démontré que les femmes étaient mal informées...


Le 05/08/2019

Faire la sieste en été : 5 raisons de s’y mettre !

Que ce soit dans votre jardin, installé dans un hamac, au bord de la plage ou dans votre lit,...


Le 05/08/2019

Sommeil : 4 astuces pour bien dormir pendant les vacances d’été

L’été, vous avez tendance à repousser l’heure du coucher ? Faites attention à ne pas trop...