ACTUALITÉ

Entre 3 et 5 heures d'exercice par semaine permettraient d'abaisser les risques de sept cancers

Bandeau Sport

Suivre les recommandations hebdomadaires d’activité physique permettrait de réduire le risque de développer sept types de cancer, d’après une nouvelle méta-analyse américaine.

Menée par des scientifiques du National Cancer Institute, de l’American Cancer Society et de la Harvard T.H. Chan School of Public Health, cette analyse s’est basée sur neuf études précédemment réalisées auprès de 755 459 participants. Le point commun de ces études ? Elles s’intéressaient toutes à la corrélation entre la quantité de sport effectuée et la réduction du risque de contracter une quinzaine de cancers.

Entre 2,5 et 5 heures hebdomadaires d’activité d’intensité modérée – soit l’équivalent de 7,5 à 15 MET – sont recommandées par les autorités de santé. Alors qu’1 MET correspond à l’énergie fournie quand on est assis sans rien faire, une activité modérée permet de dépenser 3 à 6 fois plus d’énergie. Quant aux activités plus exigeantes en termes d’intensité, elles coïncident avec 6 MET dépensés.

Les chercheurs, qui ont suivi les sujets de l’étude pendant dix années, ont établi que le fait de suivre les recommandations d’activités de 7,5 à 15 MET heures/semaine avait un lien direct avec la diminution de risques de 7 cancers sur les 15 étudiés. Une diminution proportionnelle à la fréquence de l’activité physique pratiquée, comme le rapporte le Journal of Clinical Oncology.

Parmi les cancers concernés, on retrouve le cancer du colon chez les hommes (risque réduit de 8% pour 7,5 MET heures/semaine et de 14% pour 15 MET heures/semaine), et le cancer du sein (6 à 10%), de l’endomètre (10 à 18%), du rein (11 à 17%), du myélome (14 à 19%), du foie (18 à 27%) et du lymphome non hodgkinien (11 à 18%) chez les femmes.

Les chercheurs ont toutefois pointé du doigt quelques limites à leur étude : les participants étaient principalement blancs, leurs niveaux d’activité étaient rapportés de manière succincte et certains cas de cancers étaient moins bien représentés que d’autres.

Cela dit, la corrélation entre une activité physique soutenue et la prévention de certains cancers a été établie comme le précise l’auteur Alpa Patel : « Ces données viennent largement montrer que ces niveaux recommandés d'exercice physique sont aussi importants pour la prévention contre le cancer. »


TOUTES LES ACTU DU MOIS

Du 24/12/2019 au 24/12/2019

Mutuelle Bleue, et l'ensemble de ses collaborateurs, vous souhaitent une excellente année 2020 !

Mutuelle Bleue, et l'ensemble de ses collaborateurs, vous souhaitent une excellente année 2020 !...


Le 17/12/2019

Comment renforcer votre système immunitaire à l’approche de l’hiver ?

La chute brutale des températures fragilise l’organisme qui est alors plus sensible aux virus....


Le 17/12/2019

Médecine douce et vous : 5 astuces contre la dépression hivernale

A l’approche de l’hiver, les journées se font plus courtes et le froid plus intense. Pour...


Le 17/12/2019

Seniors : prévenir la dépression en traitant les pertes d’audition

Une étude menée par des chercheurs américains a démontré que les pertes auditives pouvaient...