ACTUALITÉ

Comment se donner les moyens de vite guérir d’une gastro-entérite.

actu_juillet_bandeau

La gastro-entérite est la pathologie la plus courante du voyageur. Lorsque l’on en souffre, il faut se faire à l’idée que l’on mettra une petite semaine pour s’en remettre, surtout si l’on ne fait pas ce qu’il faut. Voici donc les conseils qui vous permettront de vite repartir d’un bon pied !

Sachez tout d’abord que durant une gastro-entérite l’intestin est fragilisé et que la flore intestinale souffre. Aussi, pendant les 2 à 3 premiers jours, l’alimentation correspond à un régime sans fruits (hormis la banane), sans légumes (hormis les carottes cuites), et sans céréales riches en fibres. Il s’agit en effet d’éviter les fibres et résidus alimentaires non digérés par l’organisme pour mettre ainsi l’intestin au repos.

Concrètement, voici les conseils à suivre :

Pendant les 3 à 4 premiers jours, les 3 mots d’ordre sont : repos, hydratation et alimentation sans fibres.

> Isolez-vous et reposez-vous. Il est préférable de rester à la maison (ou à l’hôtel) et de se reposer pour ne pas contaminer les autres. C’est aussi vous donner plus de chances de récupérer plus vite.
 
> Buvez, buvez, buvez, pour éviter la déshydratation. N’hésitez pas à boire au  cours de la journée au moins 2 litres d’eau ou d’autres boissons : tisane, café et thé légers, bouillon, jus de fruits sans pulpe. Buvez toutes les heures voire toutes les 30 minutes en cas de diarrhée importante. Attention, il faut également consommer du sel car un excès d’eau sans manger un peu de sel par ailleurs, entretient la fatigue. Donc, pensez à en ajouter un peu dans vos plats, tant que le transit n’est pas rétabli.

> Mangez sans fibres tant que les diarrhées persistent. Voici les aliments sur lesquels vous pouvez compter : les yaourts (mais pas le lait ni les fromages blancs et suisses), le fromage, les viandes, poissons ou œufs, les féculents de type riz, pâtes, pommes de terre, semoule, tapioca (mais pas les légumes secs), le pain, les biscottes (éviter les viennoiseries), les biscuits, la banane, la purée de carottes, la gelée de coings.

Par exemple :

Au petit-déjeuner : un yaourt, une 1/2 banane, un thé léger, deux biscottes légèrement beurrées
En matinée : boire de l’eau
Au déjeuner : colin et riz, yaourt et banane. Boire de l’eau et saler les plats
Dans l’après-midi : boire de l’eau, du bouillon…
Au dîner : jambon, pâtes au gruyère, yaourt, banane.Vous voyez qu’il n’y a pas de légumes et de fruits, qu’ils soient crus ou cuits, hormis la banane et les carottes cuites.


> Évitez de prendre trop de médicaments. Dans une gastro-entérite virale, les antibiotiques sont inutiles, tout comme les antiseptiques intestinaux. Par ailleurs, les antidiarrhéiques peuvent être prescrits mais ils ne traitent pas l’infection. Il est en revanche utile de consommer des probiotiques (yaourts ou gélules) pour aider votre flore intestinale à mieux résister à l’invasion de virus et à vite récupérer. 


Au bout de 3 à 4 jours, quand le transit va mieux, réintroduisez progressivement les fibres.

> Mangez à nouveau des fruits (mais bien mûrs et sans la peau, ni pépins) et des légumes (mais cuits aussi).Commencez par de la compote de pommes,  du melon, de la pastèque et des pêches bien mûres (éviter les fraises, framboises, et cerises très riches en fibres). Vous pouvez manger des pointes d’asperge, de la betterave, des endives cuites, des courgettes tendres, des haricots verts, de la chair d’aubergine, des carottes cuites. Mais toujours pas de salades, ni de crudités et de légumes secs.

> Réintroduisez également le lait, le fromage blanc et les suisses que vous aviez momentanément écartés de votre alimentation, au début de votre crise intestinale.

 


Une idée reçue très courante :
« Quand on souffre de gastro-entérite, il est préférable de supprimer tous les produits laitiers ». C’est Faux, car se priver de yaourts diminuerait les chances de récupérer plus rapidement. En effet, les yaourts vous apportent des milliards de bactéries vivantes qui vont vous aider à retrouver rapidement une flore saine et efficace.  Donc ne supprimez que le lait, le fromage blanc et les suisses pendant les 2 à 3 premiers jours, et ensuite mangez en à nouveau quand tout va mieux.Par ailleurs, le fromage n’a jamais été interdit.


Enfin, au terme de la semaine, votre transit est quasiment redevenu normal et votre alimentation aussi. Vous pouvez maintenant avoir une alimentation variée. Continuez de manger au moins 3 yaourts par jour pour consolider votre flore intestinale et respectez les consignes d’hygiène sanitaire si vous êtes toujours dans un pays à risque.








Article écrit par le Dr Laurence Plumey

Médecin nutritionniste et consultant pour Mutuelle Bleue
dans le cadre du programme « Passeport pour la santé ».


TOUTES LES ACTU DU MOIS

Le 02/07/2019

Sport : comment se rafraîchir en cas de fortes chaleurs

Parce qu’il fait beau, de nombreux sportifs en profitent pour se ruer dehors et pratiquer leur...


Le 02/07/2019

Médecine douce : 5 aliments à consommer pour avoir une jolie peau

Si vous souhaitez avoir une belle peau, il existe des astuces pour en prendre soin. La...


Le 02/07/2019

Prendre soin de son ventre pour mieux prendre soin de soi

Florence Ollivier, praticienne en médecine traditionnelle chinoise certifiée et validée du...


Le 17/06/2019

Sport : l’aérobie améliorerait les capacités cognitives des adultes

Une récente étude menée par des chercheurs américains a prouvé que l’aérobie doperait les...