ACTUALITÉ

A la découverte des eaux pour nourrissons

actu_aout_bandeau


Lorsque vous allez acheter votre eau en bouteille, vous voyez parfois figurer sur les étiquettes la mention « cette eau convient à l’alimentation du nourrisson ». Qu’ont elles de si particulier pour mériter cette allégation ?



Une réglementation très stricte
Une eau pour nourrisson doit respecter la réglementation. Celle-ci fixe la composition et la nature de cette eau, pour tenir compte des besoins et contraintes du nourrisson (de la naissance jusqu’à l’âge d’un an).

Ce type d’eau eau doit être :

  • bien évidemment potable : c’est le cas de toutes les eaux embouteillées car elles présentent une totale sécurité sanitaire,
  • pauvre en minéraux car le nourrisson a des reins immatures pendant un an et a des difficultés à éliminer un excèdent de calcium, de magnésium, de sodium, c’est pourquoi ce type d’eau doit avoir un résidu sec* sur l’étiquette inférieur à 500 mg/litre. Par ailleurs, une telle eau est pauvre en calcium, magnésium et en sodium,
  • pauvre en nitrates car ceux ci peuvent se transformer en nitrites dans le corps du bébé et altérer la qualité de l’oxygénation des globules rouges. Elle doit donc contenir moins de 10 mg/litre de nitrates. Dans certaines régions de France, l’eau du robinet peut en contenir davantage. C’est pourquoi, il faut toujours en vérifier la composition auprès de la Mairie,
  • pauvre en fluor, car l’excès de fluor est vite dommageable pour les dents du bébé (risque de fluorose sous forme de tâches à la surface des dents). Elle doit en contenir moins de 0,3 à 0,5 mg/litre.


Toutes ces obligations réglementaires ont été établies par l’AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments) dans son avis du 02/12/2003 concernant les critères de potabilité des eaux minérales naturelles et des eaux de source pour les nourrissons et enfants en bas âge.


Vous pouvez varier les eaux
C’est tout à fait possible, à condition de rester dans le domaine des eaux pour nourrissons, ainsi, vous pouvez changer de marque, passer d’une eau de source à une eau minérale, à condition qu’elle soit toujours faiblement minéralisée.
Sachez aussi que très souvent l’eau du robinet peut convenir, à condition de bien en vérifier la composition, avant !

*le résidu sec représente le poids de ce qui reste après avoir totalement évaporé l’eau dans une étuve à plus de 180°C. Autrement dit, restent les minéraux et oligoéléments, qui ne s’évaporent pas. Quand il pèse moins de 500 mg/l, l’eau est faiblement minéralisée : idéale pour le nourrisson et le très jeune enfant.  Quand ce résidu sec pèse plus de 1500 mg/l, l’eau est fortement minéralisée : idéale pour les plus grands, les adultes, les seniors et les personnes âgées, pour combler de fréquentes carences en calcium et en magnésium.

Pour tout savoir sur les conditions idéales de préparation des biberons :
www.mangerbouger.fr
www.afssa.fr
www.anses.fr








Article écrit par le Dr Laurence Plumey

Médecin nutritionniste et consultant pour Mutuelle Bleue
dans le cadre du programme « Passeport pour la santé ».


TOUTES LES ACTU DU MOIS

Le 23/09/2019

6 idées reçues sur la mémoire et la concentration

Comment booster votre mémoire et votre concentration ? Pour démêler le vrai du faux et appliquer...


Le 23/09/2019

Infarctus chez la femme : 4 conseils pour protéger votre cœur

Une étude menée en 2015 par l’association Ajila a démontré que les femmes étaient mal informées...


Le 05/08/2019

Faire la sieste en été : 5 raisons de s’y mettre !

Que ce soit dans votre jardin, installé dans un hamac, au bord de la plage ou dans votre lit,...


Le 05/08/2019

Nutrition : les bienfaits des smoothies aux plantes sauvages

Envie de faire une cure détox avant la rentrée ? Suivez les recettes de smoothies de Gabriele...